Cheap Klonopin

PADMIR

Coopération Cameroun - FIDA
Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural

Projet d'Appui au Développement
de la Microfinance Rurale (PADMIR)

A la UNE

LA REVUE A MI-PARCOURS EN VISITE SUR LE TERRAIN

   

Dans le cadre de son déroulement, la mission de la revue à mi-parcours du PADMIR a, du 13 au novembre 2014 cheap valium, effectué une descente de terrain auprès de certaines EMF partenaires.

Apres sa phase protocolaire, avec la présentation de la mission au MINADER, et les premières consultations à Yaoundé, l’équipe de la revue s’est effectivement déployé respectivement à l’Extrême-Nord et au Centre et l’Ouest. Pour ce dernier cas, la mission était dirigée par M. Bernard Hien, Représentant du FIDA, qu’accompagnait M. Eloundou Zacharie, Responsable National Microfinance du PADMIR, et des représentants du MINFI, du MINEPAT et du MINEPIA. 

L’objectif était de toucher directement du doigt en quelque sorte, l’état actuel de la mise en œuvre du Projet auprès des partenaires, raison pour laquelle les EMF visitès ont été sélectionnés pour couvrir toute la gamme des préoccupations du PADMIR :

 -          A3C Nobelen : création de caisse ;

 -          CAMCCUL/SCECEAN Tonga : appui en extension et partenariat PADFA ;

 -          CAMCCUL/BATOCCUL Bafoussam : crédit moyen terme ;

 -          ADVANS Bafoussam : crédit moyen terme ;

 -          CAMCCUL/CPC : crédit moyen terme ;

 -          BINUM Tontine Galim et Bati : crédit warrantage ;

 -          BINUM Tontine Sandjunang : crédit intrants ;

 -          AMC2 Makenene: credit moyen terme.

 -          PNVRA: partenariat.

Avec chaque partenaire, l’équipe de la revue a fait un panorama de sa structure, le point sur les appuis reçus du PADMIR et leur impact sur leurs performances, et surtout sur leurs membres et clients, cible finale de l’action du Projet, avant d’aborder les difficultés rencontrées et les perspectives. Plus particulièrement, l’équipe s’est intéressé à l’évolution de la mise en œuvre des conventions de partenariat établis avec le PADMIR. Les avis des membres des EMF présents, représentants des populations rurales et des producteurs agropastoraux, ont également été sollicités. 

A l’occasion, le Représentant du FIDA a recommandé certaines actions et initiatives, en réponse à des constats et des préoccupations pratiques exprimées par l’un ou l’autre des partenaires visités. 

A l’issue de la descente sur le terrain de l’équipe de la mission, M. Bernard Hien a souligné l’intérêt de cet exercice dans le programme de la revue :

« Comme vous le savez, dans la vie d’un Projet il y a plusieurs étapes : le PADMIR est parvenu à une étape de son cycle, et après 4 années de mise en œuvre il fallait s’arrêter et essayer de voir ce que le Projet a pu engranger en termes de résultats, quelles ont été ses difficultés et insuffisances, et comment on peut rétablir ce qu’il ya lieu de rétablir.

C’est dans ce sens que nous sommes descendus sur le terrain pour nous entretenir effectivement avec les bénéficiaires, c’est-à-dire les populations rurales, les producteurs eux-mêmes, et aussi avec les partenaires de la mise œuvre du PADMIR, pour apprécier les résultats qu’ils ont pu atteindre grâce à ce partenariat. »

LA VISITE EN IMAGES :

  

 CVECA NOBELEN

 

CAMCCUL TONGA

 

  BATOCCUL BAFOUSSAM

 

 

 

 CAMCULL/CPC MBOUDA

 

 

 

BINUM TONTINE GALIM