Cheap Klonopin

PADMIR

Coopération Cameroun - FIDA
Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural

Projet d'Appui au Développement
de la Microfinance Rurale (PADMIR)

lundi, 13 février 2017 20:31

Avis d’appel a manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un assistant technique international Featured

AVIS D’APPEL A MANIFESTATION D’INTERET

POUR LE RECRUTEMENT D’UN ASSISTANT TECHNIQUE  INTERNATIONAL

CHARGE DE L’ACCOMPAGNEMENT DU PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT DE LA MICROFINANCE RURALE (PADMIR) DANS LA MISE EN OEUVRE DE CERTAINES DE SES ACTIVITES 

 

 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION.

A l’initiative de Monsieur le Ministre de l’Economie, du Plan et de l’Aménagement du Territoire et par décision N°0807/MINADER/DEPC du 22 juillet 2016, Monsieur le Ministre de l’Agriculture du Développement Rural crée la Phase II du Projet d’Appui au Développement de la Microfinance Rurale (PADMIR). LePADMIR est appelé à pérenniser les acquis de la Phase I. Il vise à contribuer à l’allègement de la pauvreté par l’amélioration des revenus et  des conditions de vie des populations rurales. Son objectif est de favoriser l’accès des populations rurales aux services financiers adaptés à leurs besoins de manière durable et à un coût abordable par l’intermédiaire des Etablissements de microfinance (EMF). De manière spécifique, le PADMIR II est appelé à (i) Améliorer la disponibilité et la qualité de l’offre en vue de satisfaire durablement les besoins en services financiers des populations rurales ; (ii) Stimuler et accompagner la demande en service financiers des populations rurales en vue d’améliorer leur niveau de bancarisation et développer l’entreprenariat rural. Ses activités devront couvrir l’ensemble du territoire national, sur une période de sept (07) ans allant de janvier 2017 à décembre 2023. Le recours aux canaux alternatifs de distribution sera à cet effet densifié ainsi la mise en œuvre du processus d’institutionnalisation du Fonds de refinancement des EMF.

 

Les principales activités à mener par le PADMIR II s’articulent autour de deux grands pôles à savoir :

v  D’une part, une offre de services financiers par le refinancement des EMF pour l’octroie des crédits adaptés à leurs clients sur la chaîne de valeur dans le domaine agropastoral, halieutique et sylvicole ;

v  D’autres part, une offre de services non financiers au profit à la fois des entrepreneurs ruraux à travers l’élaboration d’un mécanisme de garantie adapté, la formation en éducation financière et entreprenariat  et le renforcement des capacités des acteurs d’appui aux entrepreneurs ; et des EMF à travers le renforcement des capacités techniques et opérationnelles et le développement des nouveaux produits financiers.

En vue d’assurer une mise en œuvre professionnelle des activités du PADMIR II, l’Unité de Coordination du Projet (UCP) souhaite se doter d’un Assistant Technique International (ATI).

II. OBJECTIFS 

L’objectif général du mandat de l’ATI est de contribuer à la mise en œuvre de certaines activités du Projet.

 

De manière spécifique, il s’agit de :

v  Veiller à la bonne mise en œuvre du planning d’institutionnalisation du Fonds de facilitation ;

v  Veiller à la bonne mise en place des activités de mobile banking au sein des EMF partenaires ;

v  Accompagner le PADMIR II sur le refinancement des EMF ;

v  Accompagner le PADMIR II à la mobilisation de partenaires pour le refinancement et le financement de ses activités ;

v  Accompagner le PADMIR II  au redressement de certains EMF ;

v  Assurer le contrôle qualité de certaines études menées à la demande de l’UCP.

 

III. RESULTATS ATTENDUS 

Les résultats attendus de la réalisation du mandat du consultant sont les suivants :

R1-  L’accès des petits producteurs ruraux aux crédits sur les chaînes de valeur est amélioré. Ce résultat comporte quatre sous résultats.

  • Le planning de création du Fonds de facilitation est respecté ;
  • 03 EMF bénéficient d’un accompagnement technique pour le déploiement du mobile banking au profit de 20 000 utilisateurs ;
  • le refinancement des EMF est effectif à travers de ligne de refinancement ;
  • 02 EMF sont accompagnés dans la mise en œuvre de leur plan de redressement ;
  • Les études menées sont de qualité appréciable.

 IV. QUALIFICATIONS ET PROFIL REQUIS.

L’ATI devra répondre au profil suivant :

v  Etre une structure spécialisée en microfinance ou dans un autre domaine du développement rural ;

§  Justifier d’une expérience minimale de 10 ans en microfinance ou dans un autre domaine du développement en Afrique ;

§  justifier d’une expérience spécifique dans le secteur agricole ou rural ;

§  Justifier d’une expérience de travail dans le financement des chaines de valeurs agricoles et leur financement.

v  Proposer un ou deux consultants correspondant aux profils du mandat à exécuter.

 

V. DUREE DE LA MISSION 

La durée du mandat est sur une période de 12 mois (ponctuelle/permanente), déclinée en un contrat de performance renouvelable après évaluation favorable des performances attendues du contrat.

 

VII. COMPOSITION DES DOSSIERS ET SÉLECTION

Lesstructures intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services sollicités à savoir : une description des domaines d’expertise et des mandats pertinents réalisées dans les dix dernières années, une lettre de motivation, les documents attestant les expériences générales et spécifiques (contrats analogues, brochures, attestations, etc.).

Les structures seront sélectionnées :

§  sur la base de ses compétences, de ses réalisations et du profil du ou des experts (50 points) ;

§  sur sa proposition technique (50 points) ;

VIII. DÉPOT DES OFFRES

Le Coordonnateur National du PADMIR invite les structures intéressées à fournir les services ci-dessus décrits à manifester leur intérêt. Chaquemanifestationrédigéeenfrançaisouenanglaisen quatre (04) exemplaires (un original et trois (03) copies) marquées comme telle, sous plis fermés à l’Unité de Coordination et de Gestion du Projet d’Appui au Développement de la Microfinance Rurale (PADMIR) sis à Yaoundé, Vallée Bastos, BP 4770 Yaoundé, Tél : (237) 222 20 49 72, au plus tard  le 07 avril 2017 à 17 heures précises.

Le  présent appel d’offres  portera la mention suivante :

 « AVIS D’APPEL À MANIFESTATION D’INTERET N°…./AMI/MINADER/PADMIR/………….. DU …….. 2017 RELATIF AU RECRUTEMENT D’UN CABINET/BUREAU D’ÉTUDES DEVANT ACCOMPAGNER LE PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT DE LA MICROFINANCE RURALE (PADMIR) DANS LA MISE EN OEUVRE DE CERTAINES DE SES ACTIVITES ».

« Àn'ouvrirqu'enséancededépouillement »

 

L’adresse de contact et de dépôt des manifestations d’intérêt est : Monsieur le Coordonnateur National du Projet d’Appui au Développement de la Microfinance Rurale (PADMIR) sis à Yaoundé, Vallée Bastos, BP 4770 Yaoundé, Tél : (237) 222 20 49 72, Email :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

 

 

Fait à Yaoundé, le                           

 

                                        LE COORDONNATEUR NATIONAL

  

                                            M. NKOUENKEU THOMAS

Modifié le: lundi, 13 février 2017 20:40